Projets

2019

La première pose de « Stolperteine » en Alsace sera réalisée par l’artiste Gunter Demning à Herrlisheim près Colmar et Muttersholtz en avril/mai 2019. Ces actions de mémoire sont initiées par Christophe Woehrle dont le travail de recherche à permis d’attribuer de nombreuses mentions « Mort pour la France » ainsi que l’établissement d’actes de décès non établis jusqu’à il y a quelques semaines.

Nous recherchons actuellement des parrains et des marraines pour ces pierres et des soutiens financiers (dons défiscalisés à 66%)

Christophe Woehrle participera à la commémoration et l’anniversaire pour les 80 ans de l’évacuation des Alsaciens en Dordogne. Ses recherches le mènent dans le cimetière des Alsaciens à Clairvivre.  En appui avec le Souvenir Français, un ouvrage devrait paraître à cette occasion.

2018

Après une année riche, 2018 voit l’écriture du doctorat de notre historien Christophe Woehrlé s’achever. Un second séminaire de paléographie est organisé en partenariat avec les Archives de la ville de Sélestat. Son succès en 2017 nous permet de nous associer à la Bibliothèque Humaniste pour cette session.

Un article est paru dans la revue des Guerres mondiales et conflits contemporains disponible au prix de 5€. Cet article traite des prisonniers de guerre français dans l’industrie du Reich.

https://www.cairn.info/revue-guerres-mondiales-et-conflits-contemporains-2018-2-p-121.htm

Il participera à la journée d’étude autour de Patrice Arnaud (1972-2017) le 14 novembre 2018 au Mémoriel de Caen. Intitulé « les Français en Allemagne pendant la seconde guerre mondiale. Travail forcé et répression politique ».

Une contribution pour la ville de Schiltigheim permettra au paléographe de réaliser quelques interventions (exposition et conférence) dans le cadre de l’exposition « Krieg und Heimat »  – correspondance d’un soldat schilikois dans la Grande Guerre. Expo visible du 31 octobre au 27 janvier 2019.

Des « Stolperteine » seront posées en Alsace en 2019 grâce aux recherches et à l’investissement de Christophe et de quelques communes. Nous recherchons actuellement des parrains et des marraines pour ces pierres et des soutiens financiers (dons défiscalisés à 66%).

Nous tenons d’ores et déjà à remercier les personnes engagées dont Françoise Michaud pour leur collaboration sous forme de soutien pédagogique et culturel.

StolpersteineFBParis

@StolpersteineàParis. Photo prise à Amsterdam

2017

Des projets muris en 2016 se dessinent en 2017. La version française du manuscrit sur les prisonniers de guerre dans l’industrie du Reich est à présent achevée. Les relecteurs sont au travail et nous sommes à la recherche d’un éditeur national.

A suivre…

2015

HISTOIRE

Dans le cadre de la pose de la pierre du souvenir, « Stolperstein » , Christophe Woehrlé a fourni le contenu de ses recherches sur le prisonnier de guerre français Ferdinand Rapiteau à la commune de Coux dont il est originaire. Grâce à ce travail, la commune a fait réaliser une exposition. Afin d’honorer sa mémoire et d’expliquer la pose de la pierre du souvenir  (à Coux et à Bamberg), cette exposition sera itinérante au sein de la communauté des communes de la Haute-Saintonge et une version bilingue sera présentée dans les écoles de Bamberg en Allemagne avec le soutien de l’association Willy Aron.

 

Exposition F.Rapiteau

TRANSCRIPTIONS ET TRADUCTIONS

Christophe Woehrlé travaille actuellement, en collaboration avec un collègue historien allemand et une traductrice, sur un projet de publication du journal intime du prisonnier de guerre Albert Delachaux. La transcription et la traduction du document étant réalisés, la rédaction débute cet hiver.

Par ailleurs, l’Université de Bamberg, lui a confié la mission de transcription et d’analyse d’une correspondance complète entre un officier allemand et son épouse datant de la Grande Guerre.

S’ajoutent diverses transcriptions privées.

http://www.prisonniers-de-guerre.com

https://www.facebook.com/prisonniers.deguerre

 

2014

RECHERCHES EN HISTOIRE

La pose d’une pierre du souvenir « Stolperstein » pour le prisonnier de guerre Rapiteau Ferdinand est à l’étude actuellement. Ce Français prisonnier en Allemagne, a été abattu en gare de Bamberg, sous les balles d’un enfant de 16 ans, membre des jeunesses hitlériennes.

Vous pouvez contribuer au projet de Christophe Woehrlé sous 3 formes différentes, explications ci dessous :

http://www.prisonniers-de-guerre.com/projet-un-stolperstein-pour-rapiteau-en-2014/

PrisonniersGuerre

Indirectement lié à la paléographie, Christophe Woehrlé réalise des recherches sur la captivité de plus de 700 prisonniers de guerre français et belges pendant la seconde guerre mondiale. Si vous souhaitez suivre ses dernières avancées, rendez-vous sur le site internet  de son travail de thèse :

 

TRANSCRIPTIONS ET TRADUCTIONS

calligraphie2013

Christophe Woehrlé travaille actuellement à la mise en lumière d’écrits de Sigmund Freud. Ces textes font partie d’une correspondance et seront publiés prochainement dans le cadre d’une étude.

Il travaille également sur 2 documents des archives de la ville de Marckolsheim. Le 1er concerne des comptes de fabrique de la ville et le second un règlement concernant les juifs de la ville, ces deux documents exceptionnels datent du début du 17e siècle.